Auvergne laïque, dernière édition / ASSOCIATIONS

La Goignade de Chauriat

S'il y a un bourg auvergnat qui ne reste pas les pieds dans le même sabot, c'est bien, entre Cournon et Billom, le bourg de Chauriat, où il y a, paraît-il, autant d'associations que d'églises à Rome !

Parmi elles, on trouve le groupe de danses et musiques auvergnates, la Goignade.

Ce nom de Goignade sent le soufre. C'était, il y a 3 ou 4 siècles, une bourrée dévergondée, une « broderie d'impudence, la danse du monde la plus dissolue ».

Une danse où la cabrette était scabreuse, où la vielle abusait de la « colophame ».

Interdite par l'Eglise, le coup de grâce lui sera porté par Bossuet dans sa célèbre oraison funèbre : « Madame se meurt ! Madame est morte ! D'avoir vu danser une Goignade à sa porte ! »

Mais à Chauriat, si le nom est sulfureux, les intentions sont honnêtes.

Ce groupe de musidans'trad est né en 1976 d'un pari de parents d'élèves de présenter, à la fête de l'école, quelques danses d'Auvergne avec leurs enfants.

Les instituteurs de Chauriat, Anne-Marie et Michel Maubert, animateurs du Foyer laïc, donneront l'impulsion et la Goignade deviendra la section la plus à même de brûler les planches de ce Foyer-là.

L'habillage musical étant aux bonnes mesures, il fallut ensuite habiller danseurs et musiciens.

Dans un premier temps, le costume auvergnat traditionnel fait l'affaire. Au deuxième temps, comme « l'habit nous gène un peu », on va revêtir le costume authentique des paysans vignerons chauriatois du début du XXème siècle.

Et au troisième temps, on danse !

On danse une bourrée libre, légère, qui permet de nombreuses interprétations, variations et ornementations. La Goignade ne se veut pas académique. Elle allie à la tradition, la liberté et la fantaisie, devise convenant bien aux trois temps de la bourrée la plus dansée, la « Montagnarde »

« La bourrée en Auvergne
  La bourrée y va bien »

Elle va si bien la bourrée de Chauriat, que, d'un marché à un mariage, d'une fête à une foire, elle va élargir son répertoire, de polkas, de mazurkas et de ses chorégraphies à elle, elle va ajouter des paroles à ses refrains... la bourrée y va loin... plus loin que l'Auvergne plus loin que la France...

Elle va aller, la Goignade, jusqu'à Edimbourg, mêler la cabrette  à la cornemuse pour jouer des scottishes of course, jusqu'à Guimaràes pour tourner la vira, montrer que la vielle a plus d'un tour dans le sac de la cabrette, et que l'accordéon diatonique peut devenir ibérique... et d'autres régions, d'autres pays entendront gronder les sabots de Chauriat pour des « rondes autour du monde de gens qui veuillent bien se donner la main ».

Aujourd'hui la Goignade compte 36 adhérents (dont 5 adolescents). Après 43 années d'activités, l'aventure continue, avec la fierté d'avoir gardé dans ses rangs les compagnons des premières heures, Dédée et Lulu Théalier, et le demi-retraité Michel Maubert.

La Goignade reste une section du Foyer laïc, auquel elle laisse les bénéfices de ses trois bals annuels donnés dans la Salle des Fêtes prêtée par la Mairie.

Depuis 2008, elle a aussi un fonctionnement autonome avec une double adhésion, à la FAL, ce qui lui permet d'avoir un bureau indépendant qui peut gérer d'autres activités.

La Goignade continue de moderniser la tradition, avec ses créations originales, d'animer des fêtes de village, des mariages, des anniversaires... de se produire encore, dans le cadre d'échanges culturels, en France et à l'étranger (Belgique, Portugal, Angleterre, Ecosse, Irlande...).

Et quand on voit le succès de ses bals d'enfants, « nos Tradamuses » on peut lui prédire encore bien des réussites dans la transmission de notre patrimoine dansé et musical, pour lequel elle verrait, d'un bon pied bon œil et bonne oreille, arriver de nouveaux danseurs, de nouveaux musiciens.

Donc si l'Auvergne vous chante, si les pieds vous démangent, allez à la Goignade. On vous attend, le vendredi à 18h30 à la salle des associations de Chauriat (où on danse avant de marcher)...

On vous attend pour que

« La bourrée en Auvergne »
continue d'aller bien !

Bureau :

Président  Yves GILLET

Vice-président Michel MAUBERT

Trésorier  Patrice MASSON Secrétaire   Marie-Françoise ALRIC