Auvergne laïque, dernière édition / FEDERAL

Rapport d’activité : interventions des services

Situation générale de la Fédération

par Philipp Tchilinghirian, Directeur Général de la Ligue de l'enseignement, Fédération du Puy-de-Dôme

Plan de sauvegarde

Lors de la dernière Assemblée Générale qui s'est déroulée à Issoire en mai 2019, la FAL était en procédure de sauvegarde et devait définir une stratégie à long terme quant à la nature du plan qu’elle entendait déposer. En décembre 2019, la FAL dépose son plan de sauvegarde et celui-ci est homologué par le Tribunal de Grande Instance le 13 janvier 2020.

  • La somme des dettes est arrêtée à 916 308.26 €
  • Le remboursement de cette dette s’effectuera sur 10 ans, 10 % par an à partir de janvier 2020.

En parallèle du plan, les commissions de la FAL ont travaillé sur la réorganisation des services et sur les actions à mener. Le travail le plus important était « le Grand Panorama » : nouvelle équipe, nouveaux produits, nouvelle communication.

Point sur 2020 par rapport à la situation sanitaire exceptionnelle

Dès la décision gouvernementale de confinement au mois de mars, toutes les actions de la Fédération se sont arrêtées : centres de loisirs fermés, actions culturelles annulées et village de vacances fermé aussi. Les mesures gouvernementales nous ont permis de mettre la plupart des salariés en activité partielle (chômage) jusqu’à mi-mai.

Depuis, plusieurs actions nous ont permis de passer cette dure période :

  • Exonération de charges patronales
  • Prolongation du plan de remboursement des dettes (reprise des paiements qu’en décembre 2020)
  • Nous avons pu avoir un Prêt Garanti par l’Etat (PGE) de 150 000 € par le Crédit Coopératif
  • Aides financières de la CAF (maintien de la PSO sur la base de l’année 2019, aides financières pour les ALSH cet été)

Cette période difficile n’a malgré tout pas arrêté le dynamisme de l’équipe et les relations avec nos partenaires. Nous avons été à l’écoute des besoins comme, par exemple, celui du centre de loisirs de Beaumont qui a été ouvert pendant les vacances de printemps pour accueillir les enfants des personnels de santé et communaux qui travaillaient.

Nous avons été vigilants sur les dispositifs mis en place par le gouvernement, dont entre autre le dispositif « Vacances apprenantes ». Ainsi, nous avons proposé 7 séjours entre juillet et août dans notre village de vacances « Le Grand Panorama », permettant à 154 enfants d’avoir de vraies vacances.

La Ligue de l’enseignement du Puy-de-Dôme, malgré la situation, poursuit le développement de ses actions. Outre l’aspect vacances, un travail important est fait actuellement dans la mise en place de formations et d’interventions socio-culturelles. Nous souhaiterions développer, avec nos partenaires, dont la CAF, des actions autour de la parentalité, de la famille, de la petite enfance, des actions autour de l’engagement des jeunes par le biais des « Junior Association » qui permettent à des jeunes mineurs de se constituer en association et par le dispositif « Service Civique » que tout le monde connait. Nous souhaitons aussi développer des interventions, notamment dans les écoles, collèges et lycées autour de thèmes comme la discrimination, la citoyenneté, l’éducation aux médias et bien d’autres. Nos formations BAFA prennent de l’ampleur et nous maintenons le partenariat avec la Ligue de l’enseignement de l’Allier, qui propose des formations professionnelles de l’animation (BPJEPS et CPJEPS) pour que des puydômois puissent intégrer des formations de qualité.

Culture Education Jeunesse

par Aleth Bador, Vice Présidente de la Ligue de l'enseignement, Fédération du Puy-de-Dôme, à la Culture

On pourrait comparer le service Culture-Education-Jeunesse à une grande malle aux trésors avec, à l’intérieur, de grosses boîtes à outils pleines de belles surprises.

Trois boîtes ont été ouvertes en 2019.

La Boîte à outils N°1

Elle accompagne les associations affiliées en danse, danses collectives, théâtre et les soutient dans leurs projets.

Danse
C’est « De fil en chemin » qui a réuni, en juin 2019, 300 enfants et jeunes venant de 15 associations du département, pour un spectacle de 27 chorégraphies.
Le 2 juillet 2019, quatre de ces associations ont été récompensées pour leur initiative collective et pour leur engagement.

« Danses collectives du monde », ce sont 4 stages de pratique avec des intervenants professionnels qui ont proposé d’apprendre des danses du Pays basque, d’Ecosse, du Sud de l’Europe ou autres danses collectives d’animation. 4 stages, ce sont 4 week-ends d’une grande qualité pédagogique et d’une rare convivialité.

Théâtre
Plus de 50 associations sont affiliées théâtre. Le 8 octobre 2019, elles étaient conviées à la traditionnelle réunion annuelle au cours de laquelle elles ont fait part de leurs désirs et de leurs difficultés.
Accompagner le théâtre en 2019, c’était, comme chaque année, proposer des stages, notamment celui de Régie lumière.
Soutenir les associations de théâtre, c’est aussi mettre à leur disposition du matériel scénique (projecteurs, tapis noirs). 28 prêts ont ainsi été accordés à une quinzaine d’associations affiliées et à des partenaires.

Tous ces projets danse et théâtre se construisent au sein de groupes spécifiques de travail composés de bénévoles adhérents à ces activités, accompagnés d’Anne-Sophie ou Anna du service CEJ.

La boîte à outils N°2

Elle contient tout ce que peut faire le service CEJ en direction de l’Ecole, la Ligue de l’enseignement étant le premier partenaire de l’Ecole.
Le service est sollicité pour différentes actions, projets pédagogiques, conseils et peut proposer aussi sa participation à un projet porté par l’Education Nationale.

Dans cette boîte N°2, on trouve de beaux outils d’éducation à la citoyenneté et notamment, en 2019, un module sur la thématique des FAKE NEWS, un module qui a passionné une classe de 1ère ES du lycée Ambroise Brugière, qui a fait appel à la FAL pour plusieurs interventions. Et cela dans le cadre du Parcours du jeune spectateur, car les élèves avaient d’abord vu un spectacle dans le cadre de l’événement Spectacle en recommandé.

Dans cette boîte N°2, un autre magnifique outil : Lire et faire lire.
Toujours dans le travail du service Culture Education Jeunesse, il y a la coordination du dispositif national Lire et faire lire. C’est une ouverture à la lecture et un espace de solidarité intergénérationnelle.
Dans 88 structures (maternelles, écoles élémentaires, collèges, CMI, centres sociaux, structures petite enfance), ces lecteurs régalent et émerveillent plus de 1 150 enfants en leur racontant de belles et fabuleuses histoires dans de beaux livres.
Le service culturel accompagne 125 lecteurs bénévoles actifs tout au long de l’année.
Six journées de formations gratuites sont proposées chaque année à ces lecteurs.

Il faut citer bien sûr l’outil Trouvailles, spectacles professionnels jeune public à l’échelle du département.


La boîte à outils N°3

Elle coordonne des actions nationales qui aident à l’engagement et à l’autonomie des jeunes.
Le service CEJ est le relais départemental du dispositif Juniors associations pour les 12/18 ans. En 2019, grâce à ce dispositif, 11 juniors associations ont pu développer leurs projets et donner de l’élan à leurs idées. Cela représente 150 jeunes d’une moyenne d’âge de 15 ans.

Le service CEJ est aussi un des relais du dispositif Service Civique dans le cadre de l’agrément national de la Ligue de l’enseignement.
Ce dispositif permet à des jeunes de 16 à 25 ans de se consacrer à une cause d’intérêt général pendant 6 à 8 mois en bénéficiant d’un accompagnement, d’un suivi individuel, de formations civiques et citoyennes organisées par le service.
41 volontaires accueillis au sein des associations affiliées et pour les accompagner.
11 journées de formation civique et citoyenne.

ALSH & loisirs éducatifs

par Fred Bompied, Responsable du service

Responsable du service ALSH & loisirs éducatifs, Fred Bompied a, lors de sa très éclairante intervention, fait le point sur l’activité d’un secteur essentiel de notre Fédération.

Passé le temps où les « colos » apportaient la manne salvatrice et donnait un incontournable rôle social à la FAL, la forme actuelle des ALSH - accueils de loisirs sans hébergement - répond à une demande des collectivités alors que les intercommunalités et autres métropoles prennent le pas sur les structures communales. 35 salariés permanents et 2 services civiques encadrent l’activité de nombreux animateurs occasionnels (CEE) sont difficilement durant les vacances pour répondre aux attentes de près de 1 900 enfants différents et plus de 1 300 familles. Une augmentation de plus de 8% des demandes est due au mercredi journée entière (semaine 4 jours) et à l’accueil des 3 ans. Le financement est assuré par les familles, les collectivités et la CAF (PSO). Fred Bompied adresse les remerciements de la FAL à la CAF dont le Directeur est présent à la tribune pour son soutien en général et ses aides pendant la crise sanitaire : versement de la PSO sur la base des effectifs 2019 et prioritairement aux associations, de même qu’à la DDCS pour son aide exceptionnelle et les facilités administratives lors de la mise en place des vacances apprenantes.

L’activité de formation BAFA/BAFD est le second point d’activité du service. En 3 étapes (théorique, pratique), les stagiaires bénéficient d’un parcours complet avec stage pratique dans nos centres, d’une solution au problème de recrutement et permet à l’organisation de fidéliser des animateurs via le réseau FAL. Une piste à approfondir : les stages conventionnés collectivités BAFA solidaire ou citoyen.

L’organisation de la 3ème journée de transmission des savoirs a permis de réunir animateurs, directeurs, personnels communaux à Thiers dans une salle prêtée gracieusement par la municipalité. 50 personnes ont ainsi valorisé leurs savoirs et échangé sur leurs pratiques au service de l’Education Populaire.

La Ligue est un des premiers organisateurs de « colonies de vacances ». Elle s’appuie sur le Grand Panorama pour proposer des séjours d’une semaine, à proximité de Clermont, pendant les vacances scolaires (sauf Noël) et en février 2019 avec l'Ecole des sorciers (CE Michelin). Conscient de la difficulté à faire de la diffusion, le service a décidé d’intégrer la brochure régionale AURA pour élargir le bassin de population touché : départ de Lyon et St-Etienne, mutualisation des transports.

Toutes les actions de la FAL 63 se réfèrent au projet éducatif : mixité et solidarité. Le lien avec la JPA est rappelé par la présence Jean-Claude Montagne, son Président. Il a permis à de nombreuses familles d’être aidées pour le départ en séjours des enfants. L’aide originale de l’Amicale Laïque de Vertaizon est un bel exemple de solidarité à saluer chaleureusement.

Dans ce contexte anxiogène et de plus en plus individualiste, Fred Bompied et tout son service souhaitent longue vie aux associations et à l’Education Populaire en général, qui s’avère plus indispensable que jamais.

Classes de découverte

par Philipp Tchilinghirian, Directeur Général de la Ligue de l'enseignement, Fédération du Puy-de-Dôme

La Ligue de l’enseignement du Puy-de-Dôme propose depuis de nombreuses années des classes de découverte qui se déroulent dans son village de vacances « Le Grand Panorama » à Chambon-sur-Lac mais surtout accompagne les enseignants du Puy-de-Dôme dans la conception et la réalisation de leur projet « classe de découverte » en dehors du département.

Les classes de découverte que nous proposons s’adressent aux élèves de la maternelle jusqu’au lycée. Elles facilitent la complémentarité des apprentissages scolaires et de la découverte. Véritables motivateurs de curiosité, les activités proposées permettent de mettre en action et d’expérimenter des apprentissages fondamentaux.

Nos classes de découverte proposent prioritairement des thèmes adaptés aux programmes scolaires et en cohérence avec le socle commun de connaissances, de compétences et de culture de l’Education nationale.

C’est l’opportunité de pratiquer ensemble autrement. C’est aussi le moment pour porter un regard différent sur le groupe, sur les autres ; c’est la transformation de la vie en collectivité.

  • 26 écoles du département ont ainsi organisé leur séjour avec nous, ce qui représente :
    • 55 classes
    • 1 257 élèves
    • 4 478 journées

En 2019, la destination la plus prisée a été le Périgord.

Grand Panorama

par Philipp Tchilinghirian, Directeur Général de la Ligue de l'enseignement, Fédération du Puy-de-Dôme

La Fédération a la chance d’être propriétaire d’un village de vacances situé sur la commune de Chambon-sur-Lac, tout au bord du lac. Il est au cœur du parc naturel des volcans d’Auvergne.

Le village vacances à la particularité d’accueillir des publics très différents : tout d’abord les enfants - par le biais de classes de découverte, de séjours, d’animations éducatives à la demi-journée ou la journée - les adultes, par le biais d’associations qui souhaitent se réunir sur plusieurs jours ou tout simplement faire un repas ou avoir un lieu d’hébergement (mise à disposition de salles de réunion ou d'animation).
En effet, Le Grand Panorama est le lieu idéal, entre autre, pour la pratique de la randonnée, du loisirs « vert » et de la pratique de nombreux sports.
A noter : les associations affiliées bénéficient de tarifs préférentiels.

2019 fut l’année de la mise en place du projet de réorganisation :

  • Nouvelle équipe
  • Nouvelle organisation administrative
  • Nouvelles propositions de classes de découverte et de séjours, création d'animations à la demi-journée ou journée
  • Nouvelle communication : le site internet a été totalement refait et un travail de communication a été engagé (nouvelles plaquettes) auprès des entreprises (séminaires, colloques…), des associations (WE, répétitions…), des institutions (réunions…) et des acteurs du territoire (office de tourisme, mairie, prestataires…)
  • Réalisation de travaux de rénovation et de mise aux normes handicap grâce aux aides financières du Conseil Départemental, création d'une cuisine en autonomie.
  • Création d’une carte de restauration pour les familles et les groupes qui souhaitent faire un bon repas avec vue sur le lac.